chambre


chambre

chambre [ ʃɑ̃br ] n. f.
• fin XIe; lat. camera « voûte »; gr. kâmara
IPièce.
1Vx Pièce d'habitation. pièce, salle. (Suisse) Chambre à manger : salle à manger. — Mod. Pièce où l'on couche. chambrette; fam. cambuse, carrée, crèche, piaule, taule, turne. Chambre à coucher. Chambre d'amis. Chambre à donner. Chambre d'enfant, de bonne. Chambre mansardée. mansarde; vx galetas. Chambre avec penderie, cabinet de toilette. Chambre meublée. Chambre d'hôtel. Chambre pour deux à un lit, à deux lits. Chambre à louer. Chambre d'hôte. Nettoyer, faire sa chambre.
Garder la chambre : ne pas sortir de chez soi, par suite d'une maladie. — Faire chambre à part : coucher dans deux chambres séparées, en parlant d'un couple. « après une nuit passée dans la même alcôve, ils font chambre à part » (Zola).
Anciennt La chambre du roi. Les pages de la chambre. camérier, chambellan. (d'apr. l'it.) Musique de chambre ( chambriste) .
2Loc. Vieilli EN CHAMBRE : chez soi. Ouvrier, artisan qui travaille en chambre, chez lui. — Iron. Stratège en chambre. Vx Mettre une fille, une femme en chambre, l'installer dans un logement et l'y entretenir. — DE CHAMBRE. Robe de chambre. Pot de chambre. 1. vase (de nuit).
3(1576) Valet, femme de chambre ( valet, II; femme, III) .
4(chambre aux voiles 1691) Mar. Pièce, compartiment à bord d'un navire. Chambre des cartes, de navigation. Chambre de chauffe, des machines. Absolt Logement des officiers. cabine. La chambre et le poste d'équipage.
5Pièce spécialement aménagée. Chambre froide, frigorifique : local maintenu à basse température servant à la conservation des denrées alimentaires par le froid. — Chambre de sûreté : prison d'une gendarmerie. CHAMBRE À GAZ : pièce utilisée pour l'extermination collective par des gaz toxiques (dans les camps de concentration nazis pendant la Seconde Guerre mondiale); Pièce servant à l'exécution des condamnés à mort (dans certains États des États-Unis). — CHAMBRE FORTE : pièce blindée où l'on range des objets de valeur. ⇒ coffre.
6Mines Cavité, galerie. Exploitation par chambres et piliers.
IIFig.
1(1390) Section (d'une cour ou d'un tribunal judiciaire). Première, deuxième chambre d'un tribunal. Président de chambre. Chambres de la Cour de cassation : chambre civile (statuant sur les pourvois admis par la chambre des requêtes); chambre criminelle (qui statue sur les pourvois en cassation en matière criminelle ou correctionnelle); chambre des requêtes (qui examine les pourvois en matière civile). Chambres réunies (en matière disciplinaire, Conseil supérieur de la magistrature). Chambre d'accusation (cour d'appel).Anciennt Chambre de justice. Chambre ardente.
(1982) Chambre régionale des comptes : juridiction financière chargée du contrôle des comptes des collectivités territoriales.
2(1789) Assemblée législative ( parlement). La Chambre des députés; absolt la Chambre. assemblée (nationale). La majorité, la minorité, la droite, la gauche de la Chambre. Siéger à la Chambre. Le Parlement britannique est composé de la Chambre basse ou Chambre des communes et de la Chambre haute ou Chambre des pairs, des lords.
3(1631) Assemblées s'occupant des intérêts ou de la discipline d'un corps. Chambre d'agriculture. Chambre de commerce et d'industrie (C. C. I.) : assemblée représentative des commerçants et industriels auprès des pouvoirs publics. — Chambre de métiers : corps élu par les représentants d'une profession. Chambre syndicale.
4Fin. Chambre de compensation, où se réunissent les représentants des banques d'une même place pour effectuer les règlements interbancaires ( compensation) . — Cette réunion de banquiers.
III(1414 armement) Cavité, vide.
1(chambre close 1690) Opt. , Photogr. CHAMBRE NOIRE : enceinte fermée où une petite ouverture (avec ou sans lentille) fait pénétrer les rayons lumineux et où l'image des objets extérieurs se forme sur un écran. CHAMBRE CLAIRE : appareil formé d'un miroir ou d'un prisme et d'un écran (sur lequel on peut dessiner l'image optique). — Anciennt Chambre pliante d'un appareil de photo.
Géol. Chambre magmatique.
2(1671) Cavité qui reçoit des explosifs (chambre de mine), la cartouche ou la gargousse (fusil, canon).
3(1845) Techn. Dans différents types de moteurs à combustion interne, Enceinte où s'effectue une opération particulière. Chambre d'eau, de réchauffage, de combustion.
Chambre sourde : laboratoire de mesures acoustiques (moteurs d'avions) ou radioélectriques (mesure des performances des antennes) où les parois absorbent partiellement les ondes.
4(1891) CHAMBRE À AIR : tube circulaire gonflé d'air, partie intérieure d'un pneumatique ( boyau) . Réparer une chambre à air de vélo avec une rustine. Valve d'une chambre à air.
5(XXe) Phys. Chambre d'ionisation : détecteur électronique de radiations (premier instrument qui a permis de mesurer la radioactivité). Chambre de Wilson, chambre à bulles : instruments pour étudier et photographier la trajectoire des particules élémentaires électriquement chargées.
6Anat. Chambres de l'œil : chambre antérieure, espace entre l'iris et la cornée; chambre postérieure, entre l'iris et le fond de l'œil.
7Bot. Chambre pollinique : cavité de l'ovule des gymnospermes.

chambre nom féminin (latin camera, voûte, puis chambre, du grec kamara) Pièce d'une habitation où l'on couche : Chambre d'enfants. Pièce d'habitation indépendante dans un immeuble, un hôtel, etc. : Chercher une chambre avec un coin cuisine. Pièce où séjourne un malade dans un hôpital : Camarade de chambre. Nom donné à certaines assemblées s'occupant des intérêts d'un corps de métier, d'un groupe (avec une majuscule) : Chambre de commerce. Armement Logement placé à l'arrière du canon d'une arme à feu pour recevoir la cartouche ou la charge avant le départ du coup. Droit Subdivision d'une juridiction, d'un tribunal. Marine Dans la marine de guerre, synonyme de cabine. Mines Vide créé par l'exploitation et qui est, après son achèvement, soit abandonné tel quel, soit remblayé, soit le plus souvent foudroyé. Photographie Enceinte obscure de l'appareil photographique, recevant la surface sensible. Appareil photographique de grand format (chambre de studio, chambre d'atelier). Physique Détecteur permettant de déterminer la trajectoire d'une particule chargée par amplification de l'ionisation qu'elle produit sur son passage, dans un liquide ou dans un gaz. Technique Dans un vérin, chacun des deux espaces compris entre le piston et les extrémités du cylindre. Vénerie Lieu où le cerf se met sur le ventre pour digérer et dormir. ● chambre (citations) nom féminin (latin camera, voûte, puis chambre, du grec kamara) Gustave Flaubert Rouen 1821-Croisset, près de Rouen, 1880 Académie française, 1880 Chacun de nous a dans le cœur une chambre royale ; je l'ai murée, mais elle n'est pas détruite. Correspondance, à Amélie Bosquet, 1859 Commentaire En évoquant les « chambres royales » des Pyramides, Flaubert songeait à son amour secret et constant pour Élisa Schlésinger. Gustave Flaubert Rouen 1821-Croisset, près de Rouen, 1880 Académie française, 1880 Chambre à coucher : Dans un vieux château : Henri IV y a toujours passé une nuit. Dictionnaire des idées reçues Blaise Pascal Clermont, aujourd'hui Clermont-Ferrand, 1623-Paris 1662 Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre. Pensées, 139 Commentaire Chaque citation des Pensées porte en référence un numéro. Celui-ci est le numéro que porte dans l'édition Brunschvicg — laquelle demeure aujourd'hui la plus généralement répandue — le fragment d'où la citation est tirée. ● chambre (expressions) nom féminin (latin camera, voûte, puis chambre, du grec kamara) Chambre à coucher, pièce où l'on couche ; ensemble du mobilier qui la compose. Chambre à lessive, en Suisse, buanderie. Chambre à manger, en Suisse, salle à manger. Chambre froide, local frigorifique isolé thermiquement, utilisé pour la conservation des denrées périssables. Chambre de bains, en Suisse, salle de bains. Chambre de service, ou, familièrement, chambre de bonne, chambre distincte d'un appartement pour loger les gens de service. En chambre, se dit d'un artisan, d'un commerçant qui travaille en appartement : Confectionneur en chambre. Faire chambre commune, chambre à part, en parlant d'un couple, dormir dans la même chambre ou avoir chacun sa chambre. Femme, valet de chambre, personne attachée au service particulier d'une personne ou des clients d'un hôtel. Robe de chambre, vêtement long et confortable, fermé devant, que l'on porte sur ses vêtements de nuit. Stratège, politicien en chambre, celui qui, sans rien connaître, porte des jugements sur des questions militaires ou politiques. Chambre sourde, local aménagé de manière à présenter le minimum de réverbération en vue de mesures acoustiques. Chambre d'agriculture, organe consultatif et professionnel représentatif des intérêts agricoles de sa circonscription auprès des pouvoirs publics. (Il existe 90 chambres d'agriculture, soit une par département [chambre départementale d'agriculture] et une pour l'ensemble de l'Île-de-France [chambre interdépartementale d'agriculture].) Chambre de l'œil, partie de l'œil comprise entre la cornée et l'iris, dite aussi chambre antérieure, et qui renferme l'humeur aqueuse. Chambre forte, dans une banque, pièce blindée où sont placés les coffres. Chambre de plomb, pièce tapissée de plomb, servant à la fabrication de l'acide sulfurique. Chambre de réaction, synonyme de réacteur. Chambre de cristal tournant, chambre de Debye-Scherrer (ou chambre de poudres), appareils utilisés pour faire un cliché de diffraction de rayons X avec une poudre cristalline ou un monocristal. Chambre des appels correctionnels, section d'une cour d'appel qui juge en appel les affaires correctionnelles et de police. Chambre de commerce internationale, organisme privé ayant pour objectif de faciliter les échanges internationaux, d'élaborer les règles qui leur sont relatives, et servant de centre d'arbitrage pour les éventuels litiges. Chambre du conseil, local attenant à la salle d'audience publique, dans lequel les magistrats délibèrent ; formation du tribunal réunie dans cette salle pour débattre et statuer à huis clos en matière gracieuse, d'état et de capacité des personnes et dans certains cas décidés par le juge. Chambre mixte, formation de la Cour de cassation qui se réunit pour une question qui relève de plusieurs chambres. Chambre restreinte, formation de la Cour de cassation, composée de trois magistrats au moins, chargée, au sein de chaque chambre, de casser certains arrêts ou de rejeter les pourvois irrecevables ou mal fondés. Chambre professionnelle, organisme corporatif chargé de gérer les intérêts des professionnels qu'il représente. (Les chambres professionnelles comprennent les chambres d'agriculture, les chambres de commerce et d'industrie et les chambres de métiers.) Chambre syndicale, syndicat patronal. Chambre balistique, appareillage destiné à la photographie d'engins mobiles dans le ciel, en vue du calcul de leur trajectoire et des coordonnées de la station de prises de vues. Chambre des comptes, cour souveraine, organisée en 1320, qui était chargée de l'examen des comptes des agents financiers du roi et de la conservation du domaine royal. Chambre de justice, juridiction extraordinaire créée par le roi sous l'Ancien Régime, pour rechercher les abus et les malversations commis par les officiers de finance. Chambres mi-parties ou chambres de l'édit, tribunaux royaux institués par l'édit de pacification de Beaulieu (1576) auprès du parlement de Paris et des sept parlements de province, pour juger tous les procès civils et criminels dans lesquels les protestants étaient parties civiles ou garants, en demandant ou en défendant. (Composées par moitié de magistrats catholiques et protestants, ces chambres furent supprimées en 1585. Rétablies sous Henri IV à Paris, Castres, Grenoble et Bordeaux, par l'édit de Nantes [1598], puis à Rouen en 1599, elles furent abolies en 1679 par Louis XIV.) Chambre du roi, pièce du palais où couche le souverain ; service de cette partie des appartements du roi et ensemble des officiers attachés à ce service, qui faisait partie de la Maison du roi et était placé sous l'autorité du chambrier, puis (1545) du grand chambellan. Chambre des machines, compartiment du navire qui contient les machines motrices. Chambre de veille, des cartes ou de navigation, local situé près de la passerelle de navigation, où sont rassemblés les cartes marines et les instruments de navigation. Chambre de combustion, enceinte à l'intérieur de laquelle se produit la combustion d'un mélange carburé ou celle d'un combustible solide ou liquide réduit à l'état de poussière ou de gouttelettes. Chambre de précombustion, synonyme de préchambre. Chambre de chauffe, enceinte d'un four dans laquelle on dispose la charge. Chambre de récupération, chambre garnie d'un empilage de briques réfractaires dans laquelle on fait passer alternativement les fumées d'un four et les gaz froids qu'on veut réchauffer. Chambre barométrique, espace vide qui, dans le baromètre à mercure, se trouve au-dessus de la colonne de liquide. Chambres charpentées, foudroyées, remblayées, soutirées, chambres et piliers, appellations de différentes méthodes d'exploitation souterraine. Musique de chambre, répertoire profane destiné à une petite formation de musiciens. Chambre pulpaire, cavité de la dent contenant la partie coronaire de la pulpe. Chambre claire, appareil composé d'un miroir percé d'un petit trou, ou d'un prisme, qui permet d'apercevoir en même temps une image optique et un écran sur lequel on dessine l'image. Chambre noire ou obscure, boîte close, sauf une légère ouverture, munie en général d'une lentille, par laquelle pénètrent les rayons diffusés par les objets extérieurs, dont l'image va se former sur un écran placé à une distance convenable. Chambre noire, enceinte obscure de l'appareil photographique ou local obscur d'un laboratoire photographique. Chambre basse, assemblée élue d'un parlement. Chambre haute, assemblée d'un parlement nommée ou élue indirectement. Chambre des représentants, dénomination d'un grand nombre d'assemblées parlementaires, notamment en Belgique et aux États-Unis. Chambre représentative, assemblée qui a pour mission de représenter la population, et dont le pouvoir peut être consultatif ou délibératif. Chambre à air, tube de caoutchouc gonflable que l'on dispose sur la jante d'une roue à l'intérieur d'un pneumatique. Chambre de combustion, partie d'un foyer dans laquelle se poursuit la combustion des gaz et des particules dégagées par la couche en ignition. Chambre à vapeur, espace occupé par la vapeur au-dessus du plan d'eau, dans un réservoir de générateur, ou dans un accumulateur de vapeur. ● chambre (homonymes) nom féminin (latin camera, voûte, puis chambre, du grec kamara) chambre forme conjuguée du verbe chambrer chambrent forme conjuguée du verbe chambrer chambres forme conjuguée du verbe chambrerchambre (synonymes) nom féminin (latin camera, voûte, puis chambre, du grec kamara) Vénerie. Lieu où le cerf se met sur le ventre pour...
Synonymes :
Chimie. Chambre de réaction
Synonymes :
- réacteur
Mécanique. Chambre de précombustion
Synonymes :
- préchambre
Synonymes :
- Marine. cabine

chambre
n. f.
rI./r
d1./d Pièce où l'on couche. Chambre d'enfants. Chambre à coucher (surtout en parlant de mobilier). Chambre garnie, meublée, qu'on loue garnie de meubles.
|| Garder la chambre: rester chez soi à cause d'une maladie.
|| Valet, femme de chambre: employés chargés du service de la maison, ainsi que du service particulier de leur employeur.
|| Musique de chambre.
d2./d (Afr. subsah.; Belgique; Québec, vieilli; Suisse) Pièce d'habitation.
(Suisse) Chambre à manger ou (Québec, vieilli) chambre à dîner: salle à manger.
(Québec) Chambre de bain, chambre de toilette: salle de bains; par ext. toilettes (dans un endroit public).
(Afr. subsah., Belgique) Chambre de passage: logement réservé aux visiteurs. (V. cave de passage.)
d3./d Pièce spécialement aménagée pour un usage précis. Chambre froide: local réfrigéré où l'on entrepose des aliments périssables.
Chambre forte, blindée, pour entreposer de l'argent, des valeurs, des objets précieux.
rII./r
d1./d Section d'une cour, d'un tribunal. Chambre correctionnelle. Chambre d'accusation: section de la cour d'appel qui intervient comme deuxième degré d'instruction en matière pénale. Chambre des requêtes.
Chambre du conseil: salle d'un tribunal où ont lieu les délibérations.
d2./d Assemblée parlementaire.
d3./d Assemblée constituée. Chambre de commerce: assemblée qui représente les intérêts commerciaux et industriels d'une région auprès des pouvoirs publics.
rIII/r
d1./d ARTILL Partie du canon d'une arme à feu où est mise la charge explosive.
d2./d OPT Chambre noire: boîte dont une paroi est percée d'un trou de petit diamètre à l'opposé duquel se forme une image renversée des objets extérieurs.
|| Chambre claire: appareil permettant de superposer deux vues, l'une directe, l'autre réfléchie.
d3./d TECH Chambre de combustion: cavité d'un moteur dans laquelle un mélange combustible est injecté, et où s'effectue la combustion.
d4./d Chambre à air: tube en caoutchouc, dans lequel on comprime de l'air et que l'on adapte à la jante des roues, à l'intérieur d'un pneumatique.
d5./d ACOUST Chambre sourde: local traité de manière à offrir le minimum de réverbération aux ondes sonores.
d6./d PHYS NUCL Chambre d'ionisation: enceinte à l'intérieur de laquelle on réalise l'ionisation d'un gaz.
Chambre à bulles: V. bulle 2.
d7./d ANAT Chambre de l'oeil: partie contenant l'humeur aqueuse, en avant du cristallin, et l'humeur vitrée, en arrière du cristallin.

⇒CHAMBRE, subst. fém.
I.— Espace clos de dimension réduite où se tiennent des personnes et, p. ext., où l'on tient des choses.
A.— Espace clos de dimension réduite où se tiennent des personnes.
1. Vx. Pièce d'habitation. Synon. pièce, salle :
1. Une table Louis XIV, deux chaises, une sphère terrestre du XVIIe siècle, avec une rose des vents sur l'étendue inexplorée du Pacifique, meublaient cette chambre sévère [la bibliothèque].
A. FRANCE, L'Anneau d'améthyste, 1899, p. 70.
Rem. Certains aut. précisent la fonction de la pièce dans un n. composé : chambre-bureau (MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 147), chambre-cellule (cf. PEYRÉ, Matterhorn, 1939, p. 209), chambre-dortoir (MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, Mouche, 1890, p. 1339), chambre-salon (GIDE, Journal, La Mort de Charles-Louis Philippe, 1909, p. 283), et aussi chambre à toilette, vx chambre de bain (synon. salle de bains), chambre de réception, etc.
MUS. Musique de chambre. Musique d'intimité, autrefois jouée au coucher des princes puis dans un salon, aujourd'hui écrite pour un nombre restreint d'instrumentistes. Anton. musique d'orchestre, musique de théâtre :
2. De plus en plus attiré par la musique de chambre, celle de Mozart, celle de Beethoven, celle de Brahms. Tout ce qui peut se dire d'intérieur, deux violons, un violoncelle et un piano peuvent le dire; le reste, les grands ensembles orchestraux, n'est souvent là que pour des raisons d'ordre décoratif.
GREEN, Journal, Le Bel aujourd'hui, 1955-58, p. 108.
Spéc. Pièce instrumentale où les parties ne sont pas doublées, par exemple sonates, duos, trios, quatuors, etc. Sonate de chambre. Anton. symphonie, concerto.
P. métaph. Il est exact que notre vraie littérature est une musique de chambre, une musique secrète qu'il est bon de se passer de main en main, sous la table (COCTEAU, Lettre aux Américains, 1949, p. 55).
SYNT. Chambre de débarras, en enfilade, en estrade, en galetas, en mansarde; chambre indépendante, attenante, contiguë, communicante; chambre bien exposée, belle, bonne et chaude, confortable, meublée, vide, spacieuse, insonorisée, surchauffée, mansardée, capitonnée, tendue de papier.
2. Usuel. Pièce d'habitation aménagée
a) Pièce d'habitation aménagée principalement pour le sommeil. Synon. chambre à coucher. Elle [Nana] vivait au premier étage, dans ses trois pièces, la chambre, le cabinet et le petit salon (ZOLA, Nana, 1880, p. 1348) :
3. ... chambres d'été où l'on aime être uni à la nuit tiède, où le clair de lune appuyé aux volets entr'ouverts jette jusqu'au pied du lit son échelle enchantée, où on dort presque en plein air, comme la mésange balancée par la brise à la pointe d'un rayon...
PROUST, Du côté de chez Swann, 1913, p. 7.
Ell. et littér. (empr. au lang. milit.). Trois jours de chambre. Trois jours de consignation dans sa chambre (cf. H. BAZIN, Vipère au poing, 1948, p. 179).
P. méton. Mobilier de la chambre (lit, table, chaises, etc.). Chambre de style, Louis XV, Renaissance :
4. Je ne connais pas grand-chose au mobilier, mais sa chambre m'a paru magnifique : un lit d'acajou massif, une armoire à trois portes, très sculptée, des fauteuils recouverts de peluche et sur la cheminée une énorme Jeanne d'Arc en bronze.
BERNANOS, Journal d'un curé de campagne, 1936, p. 1041.
P. métaph. Chambres de l'esprit, de la mémoire, du souvenir :
5. ... une tempête, pas plus qu'une belle journée calme, n'affaiblit la vie de notre âme. Ce qui l'affaiblit, c'est de rester jour et nuit dans la chambre de nos petites pensées sans générosité...
MAETERLINCK, La Sagesse et la Destinée, 1898, p. 143.
P. ext., VÉN. Reposée du cerf, endroit retiré du bois où il se couche pendant le jour. Pensez aux nids, dit l'un [des forestiers], aux liteaux, aux terriers, aux chambres de feuilles où les biches allaitent leurs faons (GENEVOIX, Routes de l'aventure, 1958, p. 117).
SYNT. Chambre à alcôve, à baldaquin, à coucher, à deux (trois, etc.) lits; chambre à louer; chambre d'amis (synon. chambre à donner); chambre de bonne, de domestique, d'hôte, d'hôtel, de parade; chambre avec cabinet de toilette, avec douche, avec kitchenette, avec penderie, avec placards, avec salle de bains; chambre conjugale, nuptiale, mortuaire; réserver, retenir une chambre à l'hôtel.
Loc. diverses
Absol., HIST. La chambre. La chambre du roi, la pièce où il couchait. Page de la chambre, premier gentilhomme de la chambre, huissier de chambre (HUGO, Ruy Blas, 1838, II, 2, p. 375).
Femme, fille de chambre (vx), valet de chambre. Domestique attaché au service personnel de quelqu'un ou des clients d'un hôtel (v. aussi camérier, camériste, chambrière). Elle supprima la femme de chambre, ne garda plus que sa cuisinière et une femme de ménage (MONTHERLANT, Les Célibataires, 1934, p. 759). Péj. Objection de femme de chambre (J. DE MAISTRE, Souveraineté, 1821, p. 428). P. métaph. L'honneur et la morale sont femmes de chambre (MUSSET, La Confession d'un enfant du siècle, 1836, p. 123).
Rem. Vx et pop., chambrillon, subst. fém. Jeune servante à petits gages. Attesté ds Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, Lar. 19e-20e, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, DG, QUILLET 1965.
Pot de chambre. Synon. vase de nuit.
Robe de chambre. Vêtement ample d'intérieur, qu'on enfile ordinairement par-dessus la chemise de nuit ou le pyjama, pour se mettre à l'aise chez soi (cf. aussi robe).
Rem. On rencontre aussi au XIXe s. costume de chambre (FLAUBERT, La 1re Éducation sentimentale, 1845, p. 62) et veste, veston de chambre (cf. PONSON DU TERRAIL, Rocambole, t. 5, Les Exploits de Rocambole, 1859, p. 66).
Chambre d'amis (p. métaph.) :
6. ... j'avais toujours gardé à l'intérieur de moi-même une chambre d'amis à la disposition de Gide. Nulle image qui définisse mieux ce que fut toujours, ce qui est encore aujourd'hui notre relation...
DU BOS, Journal, 1927, p. 218.
Chambre garnie. Chambre meublée, à louer avec son mobilier. Se mettre en chambre garnie. Je vous louerai en garni la chambre que vous deviez occuper, et où se trouvent les meubles de mon locataire insolvable (MURGER, Scènes de la vie de Bohème, 1851, p. 28). P. ell., vx, fam. Mettre une fille, une femme en chambre. La mettre en chambre garnie ou en appartement et l'entretenir.
Au fig. Mettre, tenir qqn en chambre. Le forcer à jouer et le duper au jeu (cf. circonvenir, chambrer).
Rem. Attesté ds Ac. 1835, 1878, BESCH. 1845, Lar. 19e, GUÉRIN 1892 et Nouv. Lar. ill.
Chambre haute. Pièce aménagée sur le toit en terrasse des maisons de Palestine (cf. Actes des Apôtres, I, 13 et XX, 8 ds PIERREH. Suppl. 1926). Ils [les apôtres] s'agenouillaient ensemble (...) dans une chambre haute, et ils s'entretenaient en commun du maître et de l'ami Jésus (G. SAND, Lettres d'un voyageur, 1837, p. 197).
Chambre nuptiale P. métaph. Et ces oiseaux (...) viennent chercher l'âme pour la conduire dans la chambre nuptiale de la plaie qui saigne au côté du Christ (HUYSMANS, En route, t. 1, 1895, p. 265).
♦ [En parlant d'un couple marié] Faire chambre à part. Dormir chacun dans une chambre séparée. Anton. faire chambre commune. Puis, après une nuit passée dans la même alcôve, ils font chambre à part (ZOLA, Madeleine Férat, 1868, p. 264).
Garder la chambre. Rester chez soi à cause d'une maladie ou d'une indisposition. Geneviève relevait d'une maladie qui l'avait obligée à garder la chambre pendant deux mois (BOSCO, Le Mas Théotime, 1945, p. 19).
♦ [En parlant d'un artisan, d'un ouvrier] Travailler en chambre. Travailler chez soi sans avoir de boutique, d'atelier, et pour le compte d'un employeur. Ouvrier, artiste en chambre :
7. La salle à manger était devenue un véritable atelier de couturières. Maman, qui a tant cousu dans sa vie, abattait la besogne d'une bonne ouvrière en chambre. De grand matin, Marguerite allait chez le confectionneur reporter l'ouvrage et quérir des étoffes, des modèles.
G. DUHAMEL, Confession de minuit, 1920, p. 169.
P. ext., iron. ou péj. Diplomate, politicien, stratège en chambre. Théoricien incompétent et inexpérimenté qui se permet de porter des jugements critiques en matière de politique, de guerre, etc. Moraliste, philosophe en chambre; politique de chambre :
8. En ce qui concerne le gouvernement et la politique de l'Empereur, Thiers n'est pas un historien en chambre; il sait ce que sont les affaires, la diplomatie, l'administration, les bureaux.
THIBAUDET, Hist. de la litt. fr. de 1789 à nos jours, 1936, p. 271.
b) Pièce d'habitation aménagée principalement pour le sommeil et le travail. Chambre d'étudiant.
SYNT. Chambre d'enfants, de jeune fille, de jeune homme; habiter, se confiner, vivre dans sa chambre; aérer, aménager, arranger, balayer, faire sa chambre; chambre donnant sur une rue, une cour, un jardin; prendre une chambre en ville; voisin, compagne de chambre.
c) Pièce d'habitation aménagée pour des malades (dans un hôpital, une clinique, etc.). Chambre de malade. Chambre particulière, à un lit (pour une personne). Chambre à deux, à trois lits. Anton. salle commune (cf. SIMENON, Les Vacances de Maigret, 1948, p. 20).
d) Pièce d'habitation aménagée pour des militaires (dans une caserne). Synon. chambrée, dortoir. Chef de chambre, homme de chambre. Homme chargé du nettoyage :
9. ... les hommes, qui partagent les mêmes chambres, soldats ou prisonniers, contractent un lien étrange comme si, leurs armures quittées avec les vêtements, ils se rejoignaient chaque soir, par-dessus leurs différences, dans la vieille communauté du songe et de la fatigue.
CAMUS, L'Exil et le royaume, 1957, p. 1618.
Rem. Chambreur, euse, subst. Région. (Canada). Locataire d'une chambre dans une pension de famille ou chez des particuliers. (Cf. J.-J. RICHARD, Centre-ville, Montréal, 1973, p. 33).
B.— Espace clos de dimension réduite où l'on tient des personnes ou des choses.
1. Pièce spécialement aménagée pour des personnes.
Chambre d'allaitement (Dict. soc. permanent, t. 1, mise à jour, 1956, p. 291).
Chambre de balnéation (cf. balnéation, ex. 1).
Chambre ardente. Pièce éclairée de cierges où est exposé le mort avant son enterrement (cf. chapelle ardente) :
10. L'atelier du sculpteur était transformé en chambre ardente. Elle y reposait sur un lit, une petite tache ronde marquée sur sa tempe. La flamme vacillante des cierges animait son visage. Seule, sa pâleur tragique annonçait la mort.
A. FRANCE, La Vie en fleur, 1922, p. 535.
Chambre funéraire, sépulcrale (cf. caveau, tombe); (cf. PÉGUY, Ève, 1913, p. 751).
Chambre à gaz (aux États-Unis, et dans les camps de concentration nazis pendant la Seconde Guerre mondiale). Pièce servant à l'exécution des condamnés par asphyxie aux gaz. ... chambres à gaz où deux mille corps nus (...) se tordaient sous l'œil de messieurs bien sanglés, bottés et décorés (N. SARRAUTE, L'Ère du soupçon, 1956, p. 52).
Chambre de sûreté (dans une gendarmerie). Local de détention provisoire, avant le transfert en prison des personnes arrêtées. (Attesté ds ROB.).
Chambre de torture (dans les camps nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, dans les cachots). Pièce remplie d'instruments de torture servant à faire souffrir les condamnés. ... camp de Royallieu à Compiègne : un camp sans travaux forcés, sans chambre de torture, sans gaz asphyxiants, sans four crématoire (MAURIAC, Le Bâillon dénoué, 1945, p. 476).
MAR. [Sur un navire] Absol. Logement des officiers. Anton. poste d'équipage. Synon. de cabine. Chambre du capitaine, chambres des passagers (BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la nature, 1814, p. 277).
2. Emplacement spécialement aménagé pour renfermer des choses.
Chambre aérienne (dans une tour, pour une cloche) (cf. T. GAUTIER, Tra los montes, Voyage en Espagne, 1843, p. 18).
Chambre forte (dans une banque). Salle blindée où sont déposés en sécurité les coffres-forts (cf. L. BENOIST, Musées et muséologie, 1960, p. 54).
Chambre froide, frigorifique. Pièce maintenue à basse température et servant à la conservation des aliments par le froid (cf. G. BRUNERIE, Les Industr. alim., 1949, p. 99).
Chambre à four. À gauche et à droite, cette cour était bornée par une buanderie et par une chambre à four (ARLAND, L'Ordre, 1929, p. 33).
Chambre de la meule (dans un moulin) :
11. [Le joueur de fifre :] (...) l'idée vint aux enfants d'entrer par la fenêtre, voir un peu ce qu'il y avait dans ce fameux moulin... Chose singulière! la chambre de la meule était vide...
A. DAUDET, Lettres de mon moulin, 1869, p. 27.
MAR. Compartiment de navire servant à ranger divers appareils. Chambre des cartes, des machines, de veille; chambre de chauffe (où sont les chaudières; synon. chaufferie). ... d'absentes misères, aussi hors de vue, aussi cachées que le sont, sur les grands paquebots, les chambres de chauffe pour les cabines de luxe (GIDE, Journal, 1933, p. 1189).
C.— [P. anal. de forme] Cavité fermée.
1. Cavité naturelle des organismes animaux et végétaux.
a) ANATOMIE
Chambre antérieure de l'œil. Cavité située en avant du cristallin, entre la cornée et l'iris et contenant l'humeur aqueuse.
Chambre postérieure de l'œil. Celle qui est située entre l'iris et le cristallin et qui contient l'humeur vitrée :
12. ... l'ensemble de l'œil fonctionne comme un appareil photographique (...); (...) on peut assimiler l'iris au diaphragme, la chambre postérieure de l'œil à la chambre noire et la rétine à la pellicule sensible de l'appareil photographique.
H. CAMEFORT, A. GAMA, Sc. nat., 1960, p. 240.
Chambres du cerveau. Synon. cavités. P. métaph. Le rêve, où je galope, avec des éclats de rire, dans toutes les chambres de mon cerveau (ALAIN-FOURNIER, Correspondance [avec J. Rivière], 1911, p. 299).
Chambre pulmonaire (vx) (cf. H. COUPIN, Animaux de nos pays, 1909, p. 436).
b) BOT. [Chez les gymnospermes] Chambre pollinique. Cavité de l'ovule contenant le pollen avant sa germination et sa fécondation (cf. A. BRONGNIART, Recherches sur les graines, 1876, p. 28).
c) ZOOLOGIE
Chambre (d'un coquillage) (cf. M. BOULE, Conf. de géol., 1907, p. 114).
Chambre (d'une ruche d'abeilles). Synon. alvéole. [Les abeilles] l'escortent [la reine] en tumulte jusqu'aux chambres royales (MAETERLINCK, La Vie des abeilles, 1901, p. 58).
Rem. L'adj. correspondant est chambré, ée. Coquille chambrée. Qui présente des cavités séparées. Cette corne d'Ammon diffère de celle de Rimini, qui de plus est microscopique et chambrée (Voyage de La Pérouse, t. 4, 1797, p. 138).
2. Cavité accidentelle, ou pratiquée à des fins techniques, industrielles.
a) ARTILL. [Dans une arme à feu] Emplacement pour la charge, l'explosif. Chambre d'un canon, d'un fusil, d'une mine, d'un obusier (A. LEDIEU, E. CADIAT, Le Nouv. matériel naval, t. 1, 1890, p. 78).
b) AUTOMOB. et CYCLES [À l'intérieur d'un pneu de véhicule] Chambre à air. Boyau circulaire en caoutchouc gonflé à l'air comprimé. Chambre à air de bicyclette, valve de chambre à air; réparer une chambre à air :
13. Dubreuilh s'installa au milieu de la cour (...) pour réparer la chambre à air, et tout en collant des rustines il regardait autour de lui (...). Il plongea dans la bassine le gros boudin couleur de rouille et des bulles d'air montèrent à la surface de l'eau : « Encore un trou! (...) ».
S. DE BEAUVOIR, Les Mandarins, 1954, p. 220.
c) FOND. Chambre d'un canon, d'une cloche. Vide défectueux qui s'est produit à la fonte.
d) MÉCANIQUE
[Dans un moteur, une turbine à gaz] Chambre de combustion. Partie de la culasse où le mélange air-carburant est enflammé. Chambre d'explosion (Ch. CHAPELAIN, Cours mod. de techn. automob., 1956, p. 56).
[Dans une chaudière] Chambre de vapeur. Espace libre situé entre la surface du liquide et la partie supérieure de la chaudière (cf. L. SER, Traité de phys. industr., t. 2, 1890, p. 374).
e) MÉTALL. Chambre (d'un four) (cf. L. GUILLET, Traité de métall. gén., 1923, p. 297).
f) MINES ET CARR. Galerie souterraine. Exploitation par chambres et piliers (J. CAHEN, E. BRUET, Carr., plâtrières, ardoisières, 1926, p. 258).
g) OPT. Chambre claire. Appareil muni d'un prisme ou d'un miroir semi-argenté, utilisé par les dessinateurs pour reproduire les objets en calque réduit :
14. Ainsi un paysage reproduit au moyen de l'appareil qu'on nomme chambre-claire ne saurait avoir aucun style, pas plus qu'une image réfléchie par le miroir.
Ch. BLANC, Gramm. des arts du dessin, 1876, p. 20.
P. métaph. Le peintre moderne ne sait point généraliser, il n'est qu'une chambre claire (F.-Ch. BARLET, J. LEJAY, L'Art de demain, 1897, p. 77).
h) PHOT. Chambre noire.
Boîte fermée munie d'une faible ouverture et souvent d'une lentille convergente, servant à reproduire sur un écran l'image des objets. Synon. vx chambre obscure. ... comme un paysage qui se peint sur le fond d'une chambre noire perd son chatoiement de vie, mais acquiert en revanche pour l'œil une stabilité minérale (GRACQ, Le Rivage des Syrtes, 1951, p. 137).
Partie intérieure d'un appareil photo qui reçoit la plaque ou la pellicule sensible :
15. Le premier devoir de l'homme sincère est (...) de laisser la réalité se refléter en lui comme en la chambre noire du photographe...
RENAN, Feuilles détachées, 1892, p. 401.
Salle obscure réservée au développement des photos. Je pénètre dans la salle des photographies, sur laquelle s'ouvrent des studios, des chambres noires, les ateliers de rotogravure et d'eau-forte (MORAND, New-York, 1930, p. 195).
i) P. ET CH. Chambre d'écluse, chambre des portes. Espace compris entre deux portes d'écluse (cf. QUINETTE DE ROCHEMONT, Cours de travaux mar., 1900, p. 369).
j) PHYS. NUCL.
Chambre de Wilson. Appareil détecteur de particules élémentaires en mouvement. Synon. chambre à brouillard, chambre à détente :
16. De l'autre côté du corridor, au-delà de la vitre rayée d'une gerbe de petits fleuves semblables à des trajectoires de très lentes et très hésitantes particules dans une chambre de Wilson, un camion bâché lève d'énormes éclaboussures...
M. BUTOR, La Modification, 1957, p. 86.
Chambre d'ionisation (LEPRINCE-RINGUET, Les Transmutations artificielles, 1933, p. 27).
Chambre à bulles (Hist. gén. des sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 382).
Chambre à étincelles (Encyclop. internat. des sc. et des techn., Paris, Presses de la Cité, t. 3, 1970, pp. 64-65).
k) RADIO. Chambre d'écho, de réverbération. Procédé électronique permettant une réverbération sonore artificielle, utilisé en studio et sur scène (cf. TÉNOT 1967 et GITEAU 1970).
II.— Salle, édifice où siègent des assemblées officielles; p. méton. et au fig., ces assemblées.
A.— Salle, édifice où ont lieu des délibérations.
1. [Dans un tribunal] Chambre du conseil. Pièce contiguë à la salle d'audience publique, où les magistrats se retirent pour délibérer. Décision prise en chambre du conseil (à huis clos); interrogation subie en chambre du conseil. Le tribunal, réuni en la chambre du conseil (Code civil, 1804, p. 66).
HIST. Grand'chambre (du Parlement, au Palais de Justice). On prête serment dans la Grand Chambre du Parlement, au Palais de Justice devant le premier président (BRASILLACH, Pierre Corneille, 1938, p. 70). Chambre des délibérations. L'avocat Quantin entra par la petite porte qui mène à la chambre des délibérations du jury dans les affaires de cour d'assises (CHAMPFLEURY, Les Bourgeois de Molinchart, 1855, p. 198). Chambre d'audience. P. métaph. Au cerveau, qui, comme le dit Locke, est la chambre d'audience de l'âme (COUSIN, Hist. de la philos. du XVIIIe s., 1829, p. 338).
2. Salle, édifice officiel, pour des réunions politiques. Chambre des députés. Chambre des pairs. [Le sort] avait ramené (...) Dubourg (...) au confluent des rues de Condé et des Quatre-Vents, face à la Chambre des Pairs (A. ARNOUX, Roi d'un jour, 1956, p. 208). Chambre des représentants. En descendant du Palais de Justice vers le Palais du Roi et la Chambre des Représentants (VAN DER MEERSCH, Invasion 14, 1935, p. 421).
B.— P. ext. et au fig. Assemblées constituées qui se réunissent dans des salles appelées chambres.
1. DR. Diverses sections de tribunaux judiciaires et de cours de justice. Première chambre, seconde chambre, etc., d'un tribunal; président de chambre.
a) [En cour d'appel]
Chambre des appels correctionnels, chambre correctionnelle. Section compétente pour les affaires pénales :
17. La chambre correctionnelle n'entend parler que de vos malheurs! Hier, c'était, à votre requête, douze condamnations pour outrages à un agent de la force publique dans l'exercice de ses fonctions. Avant-hier, c'en était dix-neuf!...
COURTELINE, Le Gendarme est sans pitié, 1899, 1, p. 145.
Chambre des mises en accusation, chambre d'accusation (cf. accusation1, ex. 8).
b) [En cour de cassation] Chambre civile (qui examine les pourvois en matière de droit privé). Chambre criminelle (qui examine les pourvois en matière pénale). Chambre des requêtes (qui examine les pourvois en matière civile). Chambres réunies. Audience solennelle des cinq chambres. Synon. assemblée plénière (cf. cassation, ex. 3; v. aussi conseil supérieur de la magistrature).
c) Chambre du conseil. Tribunal ou cour siégeant à huis clos dans la salle dite chambre du conseil.
d) Chambre des vacations. Chambre siégeant pendant les vacances des tribunaux.
e) HIST. Chambre ardente (cf. ardent B 4). Chambre apostolique (cf. apostolique I B, ex. 8). Chambre des comptes. Section de la cour du roi qui s'occupait des finances (cf. BARANTE, Hist. des ducs de Bourgogne, t. 1, 1821-24, p. 401). Chambre étoilée (Mme DE STAËL, Considérations sur les princ. événements de la Révolution fr., t. 1, 1817, p. 413).
2. DR. et POL. Assemblées législatives composant le Parlement.
a) [En France] Chambre des députés ou absol. Chambre (appelée Assemblée nationale depuis la Constitution de 1946). La Chambre et le Sénat :
18. L'assemblée que nous aurons élue sera donc la Chambre des députés. Il sera procédé ensuite à l'élection du Sénat. Après quoi, Chambre et Sénat pourront se réunir en Assemblée nationale pour changer la Constitution.
DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1959, p. 586.
Les Chambres. Le Sénat et la Chambre des députés. Projet de loi déposé devant les Chambres.
SYNT. La droite, la gauche, la majorité de la Chambre; convoquer les Chambres, dissoudre la Chambre; ouvrir, clore la session des Chambres; la Chambre délibère, adopte, rejette [une loi]; siéger à la Chambre; adresser une pétition à la Chambre; les séances, les débats houleux de la Chambre; texte voté par la Chambre.
b) [En Grande-Bretagne] Chambre des lords, Chambre des pairs, Chambre haute. Assemblée composée de grands seigneurs ou de hauts fonctionnaires. Chambre des communes, Chambre basse. Assemblée représentant la petite noblesse et le peuple. Lafayette, lui, voulait deux chambres comme en Angleterre : la Chambre haute des nobles et des évêques, et la Chambre basse des communes (ERCKMANN-CHATRIAN, Histoire d'un paysan, t. 1, 1870, p. 458).
c) HISTOIRE
[Pendant les États généraux] Chambre du clergé, de la noblesse, du Tiers État (cf. MÉRIMÉE, Portraits hist. et littér., 1870, p. 24).
[Sous la monarchie constitutionnelle] Chambre des pairs (devenue le Sénat).
Rem. Synon. anc. Chambre haute. P. métaph. :
19. Il [le « surmoi » de Freud] représente ainsi, à travers les générations, un élément de conservation et d'inertie face à l'anarchie des instincts et à l'invention morale. Il est comme une chambre haute de la délibération morale.
MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 698.
[Pendant les Cent-Jours en France, et actuellement dans plusieurs pays comme la Belgique, les États-Unis, etc.] Chambre des représentants :
20. Sur le plan du Congrès, dès octobre 1945, la Chambre des représentants proposait un projet de loi qui créait une commission responsable de l'effort atomique américain, cette commission devait comprendre deux militaires dans son comité suprême.
GOLDSCHMIDT, L'Aventure atomique, 1962, p. 62.
[En 1919] Chambre bleu horizon. Assemblée composée d'anciens combattants à l'uniforme bleu horizon :
21. En mai, des élections pleines de lyrisme avaient amené au pouvoir le bloc des Gauches : comme on venait d'en finir avec la Chambre bleu horizon, on croyait que la guerre était définitivement liquidée...
NIZAN, La Conspiration, 1938, p. 35.
[En 1815, dissoute par Louis XVIII en 1816] Chambre introuvable, à majorité ultraroyaliste (cf. BAINVILLE, Histoire de France, t. 2, 1924, p. 151).
3. ADMINISTRATION
a) Organisme représentant les intérêts d'un corps professionnel auprès des pouvoirs publics.
Chambre d'agriculture, pour les professions agricoles (cf. agriculture C 1, ex. 15).
Chambre de commerce, pour les professions commerciales et industrielles d'une ville, d'une région ou d'un pays :
22. Suivant les directives du Kuomintang, la chambre de commerce chinoise décrète la confiscation des marchandises britanniques qui se trouvent entre les mains des Chinois.
MALRAUX, Les Conquérants, 1928, p. 131.
Chambre consultative des arts et manufactures, pour les professions industrielles (cf. J. BARADAT, L'Organ. d'une préfecture, 1907, p. 303).
Chambre des métiers, pour les professions artisanales (cf. J. ROBERT, L'Artis. et le secteur des métiers dans la France contemp., 1966, p. 167).
b) Association défendant la discipline d'un corps professionnel.
Chambre des avoués, des huissiers, des notaires, etc.
Chambre syndicale. Syndicat patronal. Chambre syndicale des agents de change. « Club bouvillois du chien de défense... Association bouvilloise des malades de guerre... Chambre syndicale des patrons de taxis... Comité bouvillois des Amis des écoles normales... » (SARTRE, La Nausée, 1938, p. 204).
4. Spécialement
BANQUE. Chambre de compensation. Organisme représentant les principales banques d'une ville :
23. ... un Montaigne idéal fonctionne, étendu aux dimensions de la société elle-même, de tous les journaux, comme fonctionne la chambre de compensation où se balancent les comptes commerciaux d'une journée.
THIBAUDET, Réflexions sur la litt., 1936, p. 223.
P. métaph. L'État est le pivot d'une Balance — Dieu aussi. L'Éternité est une chambre de compensation (VALÉRY, Tel quel I, 1941, p. 125).
HIST. LITTÉR. [Aux Pays-Bas] Chambres de rhétorique. Sociétés littéraires créées au XVe siècle. Les chambres de rhétorique, qui d'abord étaient composées de clercs, passent aux mains des laïcs... (TAINE, Philos. de l'art, t. 2, 1865, p. 22).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. Mil. XIe s. cambra, cambre « pièce, en particulier pièce où l'on dort » (Alexis, éd. Chr. Storey, vers 55 et 74); chambre (ibid., ms. Paris 4503, [XIIe s.] vers 136); 1. a) 1690 la chambre du Roy (FUR.); 1690 la musique de la chambre (ibid.); b) 1855 musique de chambre (G. SAND, Histoire de ma vie, t. 3, p. 56) [en 1814 déjà, symphonies de chambre (STENDHAL, Vies de Haydn, Mozart et Métastase, p. 49)]; 2. loc. 1303 en chambre « chez soi (d'un artisan, d'un ouvrier qui ne tient pas boutique) » (Peage de Gien, A.N. P 13782, pièce 3045 ds GDF. Compl.); 3. 1576 homme de chambre « serviteur attaché au service personnel de quelqu'un » (REGNIER DE LA PLANCHE, Hist. de l'Estat de France, II, 39 ds HUG. : Fut tenu le prince si estroitement que nul ne parloit à luy qu'un homme de chambre); 1636 fille de chambre (Monet ds FEW t. 2, s.v. camera, p. 133b); 1669 valet de chambre (Etat de la France, t. I, p. 92 ds LIVET Molière t. 1, 1895, p. 370); 4. 1678 mar. « pièce à bord d'un navire » ici « logement du capitaine » (G. GUILLET, Les Arts de l'homme d'épée, 3e part.); 1866 chambre de chauffe (Lar. 19e); 5. pièce spécialement aménagée 1807 chambre à four (MICHEL, Expressions vicieuses, p. 41); 1869 chambre chaude (A. WURTZ, Dict. de chimie pure appliquée, t. 1, 1er vol., p. 634); 1930 chambre froide (MORAND, New York, p. 230); 1951 chambre à gaz (CAMUS, L'Homme révolté, p. 226). B. 1. a. pic. 1388 « séances de certaines assemblées de juridiction » (1er Reg. des délib. de Noyon ds GDF. Compl. : en le cambre de le maison de le ville); 1549 présidens des chambres de la Cour (EST.); 1680 chambre de justice (RICH.); 1789 chambre des communes (SIEYÈS, Qu'est-ce que le Tiers État?, p. 39); 1797 domaine anglais chambre des pairs (CHATEAUBRIAND, Essai sur les Révolutions, t. 1, p. 217); 1814 chambre des députés (MAINE DE BIRAN, Journal, p. 15); 2. « assemblées s'occupant des intérêts et de la discipline d'un corps » 1631 chambre de commerce (P. P. LIÉNARD DE CHARTRENÉ, Addresses de la vie active, Paris, J. Petit Pas [BN : V 34490] ds QUEM.); 1697 chambre scindicalle (Cinq études lyonnaises, p. 79 — DROZ, 1966 — ds Fr. mod., t. 39, p. 157). C. Cavité, vide 1. a) 1414 « boîte mobile portant la charge, diversement attachée à la culasse des pièces d'artillerie et particulièrement des veuglaires » (Cptes d'Arras, Monteil, XIVe s., épit. 33, note 2 ds GAY); b) 1690 opt. chambre close (FUR.); c) 1891 chambre à air « partie intérieure d'un pneumatique » (MICHELIN, Brevet d'invention. ,,Perfectionnement aux bandages pneumatiques`` ds Fr. mod., t. 42, p. 250); 2. 1637 anat. chambre de l'œil (Descartes d'apr. Lar. Lang. fr.); av. 1892 bot. chambre pollinique (Brongniart ds GUÉRIN2). Du lat. class. camera d'abord attesté au sens de « toit voûte, voûte » (empr. au gr. « voûte, lieu couvert par une construction »); en b. lat. « pièce, chambre » St Augustin [?] (ds TLL s.v., 204, 25) plus sûrement Cassiodore (ibid., 204, 26); B 1 « endroit où l'on juge » en lat. médiév. 1191 (ds Mittellat. W. s.v., 110, 56); à rapprocher de C 2 anat., Albert le Grand (ibid., 112, 4). Fréq. abs. littér. :26 755. Fréq. rel. littér. :XIXe s. — : a) 32 631, b) 43 471; XXe s. : a) 47 878, b) 33 851. Bbg. ADLERBLUM (A.). Vocab. de l'astronaut. Québec, 1972, p. 12. — BRÜCH 1913, p. 139. — GOHIN 1903, p. 357. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 215, 258, 426. — GOUG. Mots t. 2, 1966, p. 20. — LA LANDELLE (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 401. — LEGGE (M.). Some notes on anglo-norman vocabulary. In : [Mél. Ewert (A.)]. Oxford, 1961, pp. 221-223. — LEW. 1960, p. 111. — QUEM. Fichier.

chambre [ʃɑ̃bʀ] n. f.
ÉTYM. XIIe; cambre, mil. XIe; du lat. camera « voûte », puis « pièce », grec kâmara.
———
I
1 Anciennt (et dans des loc.). Pièce d'habitation. Pièce, salle.Vx. || Chambre à toilette; cabinet de toilette. || Chambre de bains. Salle (mod.).Pièce précédant une chambre. Antichambre. || Petite chambre servant de réduit. Cagibi.Chambre parquetée, planchéiée, lambrissée.
Régional (Suisse). Pièce (d'un appartement, d'une maison). || Maison de six chambres.Loc. (Vaud, Neuchâtel). || Chambre à manger : salle à manger. || Chambre de bain : salle de bains. || Chambre à lessive : buanderie.
0.1 Oh ces soupentes glaciales au dessus de la chambre à lessive (…)
Jacques Chessex, Portrait des Vaudois, p. 62.
Mod. || Chambre à coucher : chambre (2.).
Vieilli. Pièce destinée au travail intellectuel. Cabinet.
0.2 Soit que dans la chambre il médite.
Malherbe, II, 3, in Littré.
Loc. || Chambre haute : pièce aménagée sur un toit en terrasse. → Planchéier, cit.
2 Mod. Pièce où l'on couche. Fam. Cambuse, canfouine (vx), carrée, chambrette, crèche, gourbi, piaule, taule, turne. || Une chambre d'enfants. || Chambre de bébé. Nursery. || Petite chambre. Cellule, chambrette. || Chambre mansardée. Mansarde; galetas. || Chambre en soupente. || Chambre avec penderie, garde-robes, placards, cabinet de toilette, salle de bains. || L'alcôve d'une chambre. || Chambres attenantes, contiguës, communicantes. || Chambre indépendante. || Chambre au fond d'un couloir. || Chambre donnant sur la rue, sur la cour. || Habiter, se confiner, vivre dans sa chambre. || Nettoyer, balayer, faire sa chambre. || La chambre des enfants. || Va dans ta chambre ! || La chambre des parents.Chambre nuptiale (vieilli).
1 (…) seule dans ma chambre enfermant mes regrets (…)
Corneille, Polyeucte, II, 2.
2 Mes sœurs, j'entends du bruit dans la chambre prochaine.
Racine, Esther, II, 8.
3 Ce second terme échu, l'autre lui redemande
Sa maison, sa chambre, son lit.
La Fontaine, Fables, II, 7.
4 J'ai découvert que tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre.
Pascal, Pensées, I, 139.
5 (…) la chandelle éclairait la chambre, carrée, à deux fenêtres, que trois lits emplissaient. Il y avait une armoire, une table, deux chaises de vieux noyer (…)
Zola, Germinal, I, 2.
6 C'est notre attention qui met des objets dans une chambre, et l'habitude qui les en retire, et nous y fait de la place.
Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, éd. la Gerbe, p. 72.
Spécialt. Pièce d'habitation aménagée pour y coucher et considérée comme un logement (opposé à studio, à appartement). || Chambre à louer. || Chambre meublée, garnie. || Chambre d'hôtel. || Cet hôtel a deux cents chambres et dix appartements (ou suites). || Chambre individuelle, chambre pour deux, à un grand lit, à deux lits jumeaux.Louer une chambre à un étudiant. || Chambre d'étudiant.Chambres d'un hôpital, à un, deux, trois… lits (opposé à salle commune).
6.1 Te voici à Amsterdam (…)
On y loue des chambres en latin cubicula locanda.
Apollinaire, Alcools, Pl., p. 13.
7 (…) nous voudrions une chambre (…)
— Mais j'ai une chambre à quatre lits. Si ça ne vous gênait pas de coucher dans la même chambre (…)
J. Romains, les Copains, III, p. 108.
7.1 La chambre n'apprit pas grand-chose à Maigret. C'était la chambre type de ce genre d'hôtels, avec son lit de fer, sa vieille commode, son fauteuil à moitié défoncé et sa toilette à eau courante chaude et froide.
G. Simenon, Maigret chez le ministre, p. 157.
Loc. || Chambre d'ami, d'amis; chambre à donner : dans un appartement, Chambre habituellement non occupée et réservée à des invités de passage.
Chambre de bonne : dans les appartements bourgeois, Pièce généralement séparée, souvent située en haut de l'immeuble, et destinée à loger les domestiques. || Il possède deux chambres de bonne qu'il loue à des étudiants.Mod. || Chambre de service.
Milit. Chambrée, dortoir. || Chef de chambre.
Par métonymie. Mobilier d'une chambre à coucher (lit, sièges, commode…). || Une chambre Louis XV. || Acheter un salon et deux chambres dans un magasin de meubles.
Loc. Garder la chambre : ne pas sortir de chez soi, par suite d'une maladie, d'une indisposition.
8 Un mal subit qui le force à garder le lit (…)
(…) Quand je dis le lit, monsieur, c'est la chambre que j'entends.
Beaumarchais, le Barbier de Séville, III, 2.
Faire chambre à part : coucher dans deux chambres séparées. || Quoique jeunes mariés, ils font chambre à part.
9 Puis, après une nuit passée dans la même alcôve, ils font chambre à part.
Zola, Mademoiselle Férat, in T. L. F.
Anciennt. Pièce où dormait un prince, un grand. || La Chambre : la chambre du roi, sous l'Ancien Régime ( Chambellan, chambrier). || Pages de la chambre.
Les valets de la chambre du roi. → aussi Camérier, camérière, camériste.
10 Ce fut un noble, un vicomte, un gentilhomme de la chambre.
P.-L. Courier, I, 126, in Littré.
(1690). || Musique de la chambre : musique du petit coucher du roi (d'après l'ital. camera).
Loc. (trad. ital.). || Musique de chambre (au sens 1 de chambre). Musique (cit. 19). || Musicien qui pratique la musique de chambre. Chambriste.
3 (Du sens 1).Loc. En chambre : chez soi.
(1303). || Travailler en chambre, se dit d'un ouvrier, d'un artisan qui travaille chez lui et ne tient pas boutique. || Ouvrier, artisan en chambre, travaillant en chambre.
11 Maman, qui a tant cousu dans sa vie, abattait la besogne d'une bonne ouvrière en chambre.
Duhamel, la Confession de Minuit, p. 161, in T. L. F.
Par plais. || Théorie élaborée en chambre, par un amateur. || Stratégie en chambre.
Loc. Fam. et vx. Mettre une fille, une femme en chambre, l'installer dans un logement et l'y entretenir.Mettre, tenir qqn en chambre. Chambrer.
… de chambre, qui sert dans l'intimité de la chambre.Robe de chambre.Pot de chambre. Pot (cit. 16, 17), vase (de nuit).
4 (1576, homme de chambre). || Valet, femme de chambre : domestiques attachés au service personnel. Valet; camérière, camériste, chambrière.Vx. || Fille de chambre.
5 (1691, chambre aux voiles). Mar. || Chambre de… : pièce à bord d'un navire.Absolt. || Chambre : logement des officiers (par oppos. au poste d'équipage. Cabine). || Passagers de chambre, que l'on traite comme le capitaine.Passer à la chambre : se présenter devant le commandant pour une promotion éventuelle, etc.
12 (…) celui qui commandait ces galères le reçut dans la sienne et le logea dans la chambre de poupe, ravi d'avoir avec lui un homme de sa condition et de son mérite.
Scarron, le Roman comique, II, XIX, p. 285.
13 La chambre d'une reine ne peut pas être aussi proprement rangée que celle d'un marin (…)
A. de Vigny, Servitude et Grandeur militaires, I, V, p. 70.
13.1 Le novice fait le service de la chambre, c'est-à-dire du carré des officiers.
J.-R. Bloch, Sur un cargo, p. 179.
Chambre des cartes, chambre de navigation.Chambre de veille (sur la passerelle).
Techn. || Chambre de tir d'un canon de marine ( Tourelle). || Chambre des pompes. || Chambre des machines.(1866). || Chambre de chauffe. Chaufferie.
6 (Qualifié; dans quelques syntagmes). Pièce spécialement aménagée (et ne servant pas à l'habitation). a Chambre de sûreté : local disciplinaire dans une gendarmerie. Prison.
Chambre de torture.
b (Attesté 1951, calque de l'angl.). || Chambre à gaz : pièce pour l'exécution des condamnés à mort, dans certains États des États-Unis.
13.2 (…) un peu partout se dressent encore des potences, s'ouvrent des chambres à gaz (…) la chaise électrique comme la statue de la Liberté font partie du mobilier national (…)
J. Prévert, Choses et autres, p. 242.
Pièce réservée à l'extermination collective par des gaz toxiques (dans certains camps nazis).
c (1930). || Chambre froide, chambre frigorifique.
13.3 (…) nous passons aux chambres froides, salles immenses, désertes, mortelles que nous traversons (…) entre deux haies de bœufs écorchés.
G. Duhamel, Scènes de la vie future, VIII.
d Chambre forte : pièce blindée où l'on range des objets de valeur. Coffre.La chambre des coffres d'une banque.
e Techn. (agric.). || Chambre noire : enceinte obscure, de taille et de situation variables (salle souterraine, hangar fermé, etc.; aussi : simple châssis aveuglé par un panneau opaque), utilisée pour le forçage de certains végétaux (endives, en particulier).REM. Autre sens en optique, photographie, etc.; voir ci-dessous, III, 1.
7 Mines. Cavité, galerie. || Exploitation par chambres et piliers.
8 Vén. Endroit où les cerfs, les biches se reposent pendant le jour. Demeure, reposée.
———
II
1 Salle, ensemble de salles où ont lieu les délibérations d'une assemblée. || La chambre du conseil, dans un tribunal.Hist. || La Grande Chambre du Parlement. || Chambre d'audience.
Édifice officiel où siège un parlement. || La Chambre des Députés, à Paris (ou Palais-Bourbon).Absolt. || Rendez-vous devant la Chambre.
2 Assemblée, corps (→ Assembler, cit. 28, 35). a (1388). Dr. Section d'une Cour ou d'un Tribunal judiciaire. || Première, deuxième chambre d'un tribunal. || Président de chambre. || Chambres de la Cour de cassation : Chambre civile (statuant sur les pourvois admis par la Chambre des requêtes); Chambre criminelle (qui statue sur les pourvois en cassation en matière criminelle ou correctionnelle); Chambre des requêtes (qui examine les pourvois en matière civile). || Chambres réunies, la Réunion des trois chambres de la Cour de cassation (en matière disciplinaire, elles forment le Conseil supérieur de la magistrature).Chambres de la Cour d'appel : Chambre des appels correctionnels; Chambre d'accusation.Chambre commerciale d'un tribunal civil, en Alsace.Chambre correctionnelle du tribunal.Chambre des vacations : section du tribunal qui siège pendant les vacances judiciaires.Chambres des référés, où le président juge seul des affaires urgentes.
Anciennt. || Chambre mi-partie. || Chambre des comptes. || Chambre de justice. || Chambre ardente (→ Ardent, cit. 12).Chambre ecclésiastique. || Chambre apostolique : tribunal chargé des affaires concernant le Trésor, les bénéfices de l'Église. || Président de la chambre apostolique ( Camerlingue).
b (1789, chambre ou chambre des communes, d'après l'anglais chamber de même orig.). Assemblée législative ( Parlement). || La Chambre des députés est devenue l'Assemblée nationale. || Convoquer les Chambres. || Dissoudre la Chambre. || La majorité, la minorité, la droite, la gauche de la Chambre. || Siéger à la Chambre. || Les sessions, les débats de la Chambre.
14 Le seul souverain (dans la Constitution de 1875) était le Congrès, formé de la réunion des deux Chambres.
Ch. Seignobos, Hist. sincère de la nation franç., XX, p. 454.
Le Parlement britannique est composé de la Chambre basse ou Chambre des communes et de la Chambre haute ou Chambre des pairs, des lords.
c (1631, chambre de commerce). Assemblées s'occupant des intérêts ou de la discipline d'un corps. || Chambre d'agriculture : chambre départementale, régionale, jouant auprès des pouvoirs publics un rôle consultatif de défense des intérêts agricolesChambre de commerce : assemblée représentative des commerçants et industriels auprès des pouvoirs publics.Chambre de compensation : réunion des représentants des principales banques (cf. Clearing house, anglic.).Chambre de discipline; chambre des avoués, des commissaires-priseurs, des huissiers, des notaires…Chambre de métiers : corps élu par les représentants d'une profession.Chambre syndicale.(1697). || Chambre du travail.
———
III (1414, armement). Cavité, vide, espace naturel ou provoqué à dessein. Alvéole, case, cavité, compartiment.
1 (Chambre close, 1690). Opt., photogr. || Chambre noire : enceinte fermée où une petite ouverture (avec ou sans lentille) fait pénétrer les rayons lumineux et où l'image des objets extérieurs se forme sur un écran. Cliché; photographie. || Lentille d'une chambre noire.REM. Autre sens en technique (agric.). Voir ci-dessus I., 6., e. — Chambre obscure (calque de camera obscura).Chambre claire : appareil formé d'un miroir ou d'un prisme et d'un écran, (sur lequel on peut dessiner l'image optique). 1. Caméra (vx). || Utilisation de la chambre claire pour la cartographie à partir de photographies aériennes.
Chambre de prise de vues, chambre métrique.Chambre pliante d'un appareil photo. aussi Caméra.
tableau Noms d'appareils.
2 (1671). Techn. Cavité qui reçoit des explosifs. Fourneau.
(1414). Boîte mobile destinée à recevoir la charge (gargousse) des pièces d'artillerie.
3 (1845). Techn. Enceinte (où s'effectue une opération particulière). || Chambre d'explosion, de combustion, dans une culasse de moteur à explosion. || Chambre de soupape. || Chambre de niveau constant (dans un carburateur, etc.). || Chambre de combustion d'une chaudière. || Chambre à vapeur, de vapeur : espace entre la surface du liquide et le haut de la chaudière. || Chambre à eau.
4 (1891). || Chambre à air : boyau ou tube contenant l'air dans une enveloppe pneumatique. || Chambre à air en caoutchouc ( Pneumatique; cf. vx Boudin d'air). || Réparer, mettre une pièce à une chambre à air ( Rustine). || Valve d'une chambre à air. || Gonfler une chambre à air.
5 (XXe). Phys. || Chambre d'ionisation : détecteur électronique de radiations (premier instrument qui a permis de mesurer la radio-activité).Chambre à étincelles. || Chambre de Wilson, chambre à brouillard, chambre à bulles, enceinte destinée à l'étude photographique de la trajectoire des particules élémentaires électriquement chargées.Chambre barométrique, où règne le vide, dans un baromètre.
Acoust. || Chambre d'écho, chambre de réverbération.Chambre sourde : dans un laboratoire de mesures acoustiques (moteurs d'avion) ou radioélectriques (mesure des performances des antennes), Local où les parois absorbent partiellement les ondes.
6 Anat. || Chambres de l'œil :
15 On désigne sous le nom de chambres de l'œil tout l'espace qui se trouve compris entre le cristallin et la cornée. L'iris, placé en avant du cristallin, divise cet espace en deux parties; 1o une partie antérieure, plus grande, appelée chambre antérieure, 2o une partie postérieure, plus petite, appelée chambre postérieure (…) les deux chambres communiquent largement entre elles (…) par l'orifice central de l'iris, la pupille. Elles sont remplies l'une et l'autre par l'humeur aqueuse.
L. Testut, Traité d'anatomie, III, I, VIII, III, p. 643.
7 Sc. nat. || Chambre pollinique : cavité de l'ovule des gymnospermesLes chambres d'une coquille. → Chambré, 2.
8 Techn. Vide accidentel produit à la fonte d'une cloche, d'un canon.
9 Techn. Espace entre deux portes d'écluse.
DÉR. Chambrée, chambrer, chambrette, chambrier, chambrière.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chambre — CHAMBRE. s. fém. Il se dit De la plupart des pièces d une maison, et principalement de celle où l on couche. Chambre à coucher. Belle chambre. Chambre de parade. Chambre bonne et chaude. Chambre parquetée, lambrissée, boisée, planchéiée, carreléc …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • chambre — CHAMBRE. s. f. Piece d un logis dans laquelle on couche ordinairement. Chambre quarrée. belle chambre. chambre de parade. chambre bonne & chaude chambre parquetée, lambrissée, boisée, plancheyée, carrelée. chambre haute. chambre basse. premiere,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • chambre — Chambre, Semble qu il vienne de Camera. Une chambre à coucher et à dormir, Cubiculum, Thalamus, AEdes. Homme de chambre, Cubicularius. Chambre bien clere, Illustre cubiculum vsque in vesperum, B. La premiere chambre, Salutatorium cubiculum,… …   Thresor de la langue françoyse

  • Chambre —   [ʃãbr; französisch von lateinisch camera] die, / s,    1) allgemein: Zimmer. Chambre séparée das, / s s, veraltet für: kleines Nebenzimmer, besonders in Hotels und Restaurants, für ungestörte Zusammenkünfte.    2) Recht …   Universal-Lexikon

  • Chambre 13 — est un film français réalisé par André Hugon, sorti en 1942. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • Chambre de l'œil — ● Chambre de l œil partie de l œil comprise entre la cornée et l iris, dite aussi chambre antérieure, et qui renferme l humeur aqueuse …   Encyclopédie Universelle

  • chambre — (Mál.) m. *Granuja. * * * chambre. m. Mál. pillo2. || 2. El Salv. chisme (ǁ noticia que pretende indisponer) …   Enciclopedia Universal

  • chambré — chambré, ée (cham bré, brée) adj. 1°   En parlant des pièces d artillerie, qui a des chambres. 2°   En termes de zoologie, coquilles chambrées, coquilles qui présentent plusieurs cavités séparées les unes des autres par des cloisons. ÉTYMOLOGIE… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Chambre — Désigne celui qui habite un lieu dit (la) Chambre, ou qui en est originaire. Le nom de famille est surtout porté dans l Ain et la Corrèze. Pour le sens du toponyme, voir Delcambre. Variante : Lachambre …   Noms de famille

  • chambre — s. m. 1. Corpete solto e leve para traje doméstico de mulher. 2. Roupão caseiro de homem. 3. abrir o chambre: fugir …   Dicionário da Língua Portuguesa


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.